Bénevolat pour l'enfance

+243 995 559 919

57, Avenue de la Mission, Quartier Himbi, Commune Goma, Ville de Goma

NORD-KIVU : Tribune d’expression populaire sur l’aperçu global des parties prenantes au projet NED 2022-0909 sur le processus électoral en RDC/Ville de GOMA

Rédaction 29/02/2024

Aperçu global des parties prenantes au projet NED sur le processus électoral en RDC,  tel a été le thème  de l’activité organisé ce 29 Février 2024 à Goma par BENEVOLAT POUR L’ENFANCE  dans le cadre du projet “Appui à la participation des jeunes au processus électoral a l’Est de la RDC” avec le soutien financier de National Endowment for Democracy, NED en sigles. Au total 54 jeunes issus des différentes OSC et mouvements des jeunes y ont pris part. 96% des participants ont estimé que la CENI  avait failli à sa mission d’organiser des élections démocratiques, libres et transparentes au vue des irrégularités observées. Selon les participants, la police n’a pas pu réussir à éviter les bavures observés pendant le processus électoral dans certains centres de vote de la ville de Goma.

En ce qui concerne le processus d’identification et d’enrôlement dans la ville de Goma, les participants ont évoqué des irrégularités entre autres le temps insuffisant pour permettre à la population de se faire enrôler massivement malgré la prolongation de 15 jours accordée par la CENI et l’insuffisance des machines et des centres d’enrôlement.

Le jour de scrutins, les participants ont évoqué les pannes techniques des machines à voter, le retard dans le démarrage et la clôture des scrutins, l’insuffisances des machines dans les bureaux de vote, l’insuffisance des centres de vote ainsi que l’omission des certains électeurs sur la liste. A cause du retard, certains électeurs ont dû rentrer sans avoir rempli leur devoir de vote.

Les participants ont toutefois remercié la CENI pour le respect du calendrier électoral, l’implication des jeunes comme agents de la CENI ainsi que l’accréditation des plusieurs autres jeunes comme témoins et observateurs électoraux.

Les participants ont recommandé à la CENI de régler toutes les questions logistiques et opérationnelles avant l’année électorale, ceci pour éviter les défis auxquels cette structure d’appui à la démocratie a été confronté pendant ce processus électoral. Au gouvernement , de mettre en place des fonds spéciaux pour l’organisation des élections avant l’année électorale.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top